m) ENTREE EN LECTURE : Outils pour les tout débuts en lecture.

Publié par Paul Cortes

Voici deux affiches qui permettent d'introduire le travail en lecture en y précisant les objectifs, les fonctions, et les les supports les plus communs de la lecture.
- La première affiche permet de rappeler et de synthétiser les principales fonctions de la lecture et les supports sur lesquelles elles s'opèrent. On peut y voir un lecteur lisant un support précis, ainsi que (au dessus) une tentative d'illustration de l'objet ou de la fonction de ladite lecture.
-  La seconde affiche permet de se remémorer le titre des albums lus en compagnie des élèves. L'affiche est vierge mais, à mesure que les albums ont été lus, une photocopie réduite de la couverture de chaque album  sera collée au dessus du "bonhomme-lecteur" afin de constituer une collection. 

. undefined

undefined
undefined

Voici aussi deux autres affiches destinées à faire comprendre aux élèves en quoi consiste réellement l'acte de lire. Elles ont pour but de les placer en situation d'échec vis à vis d'une lecture exclusivement logographique (ou de reconnaissance directe) telle qu'ils la pratiquent en de nombreuses sirconstances.

Le piège de la lecture logographique

ON NE LIT PAS SANS REGARDER LES LETTRES, méfions nous des "pièges".

Ce qui est réellement écrit n'est pas toujours ce que l'on "croit" !
Attention à la conceptualisation de la lecture menant à l'évitement de la procédure de décodage, ainsi qu'à la pérennisation d'une lecture trop fortement contextualisée.

 logos détournés
Facile à reconnaître, difficile à lire

On connaît les noms de certains de ces personnages, mais saurait-on retrouver la bonne 'écriture de leur nom ? Là encore, méfions nous des "pièges". Pour lire, il faut absolument suivre le chemin des lettres.

heros-BD.jpg

Voici deux fiches destinées à des élèves inattentifs et peu coordonnés (auditivement et visuellement) qui ne savent pas se repérer sur des supports. Elles permettent de se concentrer pour permettre la préparation à une lecture "en groupe" au cours de laquelle il sera demandé à chacun de lire une syllabe ou un mot l'un après l'autre " sans perdre le fil" de la continuité de ce qui est à décoder.

Quand chacun doit lire à tour de rôle; il faut apprendre à "suivre" et savoir "où on est"

Pour lire ensemble (en groupe) sur une fiche de lecture, il faut d'abord être capable de "suivre" avec son doigt sur une ligne de lecture.
Il faut fixer son regard sur de toutes petites lettres, écouter ce que lisent les autres élèves l'un après l'autre, et déplacer immédiatement son doigt dès qu'une syllabe ou qu'un mot a été lu par soi-même ou par un autre élève.
On s'exerce en groupe avec les "bancs de poissons" (alignés et mélangés) en disant à tour de dôle la couleur de leur corps et de leur queue.
On peut aussi utiliser ces deux supports pour apprendre à se repérer sur " l'espace feuille" en fonction de la notion ordonnée et chiffrée d'une ligne, d'une colonne, d'une intersection des deux (comme dans un tableau à double entrées). Cela permet aussi de travailler le "sens de lecture" et les notions avant/après, devant/derrière, premier/dernier/troisième/X ième, dessus/dessous/ au-dessus de/en dessous de,...
La première fiche permet de repérer chaque ligne par la couleur identique des corps de poissons; ce qui n'est plus le cas sur la seconde fiche.

poissons-alignes.jpg

poissons-melanges.jpg

La machine à lire

Cet outil en papier (une simple feuille cartonée à plier de façon à constituer une sorte d'enveloppe dans laquelle on insère des bandes sur lequelles sont écrits des mots simples) permet de centrer le regard de l'élève sur une seule lettre d'un mot.
Lire c'est "entrer dans un mot en suivant le chemin des lettres".
Quand on n'arrive pas à se concentrer, quand on ne sait pas où et quelle lettre regarder parce qu'il y a trop de lettres, on peut utiliser la "machine à lire".
Elle permet de découvrir chaque lettre d'un mot, l'une après l'autre et de faire le "collage de leur bruit" progressivement...
On lit un mot "par l'intérieur". On entre dans un mot par sa "porte d'entrée" (sa première lettre), on suit le chemin des lettres en collant leurs bruits, syllabe après syllabe... Ainsi, Pour parvenir à Dire et à Comprendre un mot, il faut aller jusqu'au bout du mot, jusqu'à sa "porte de sortie" (sa dernière lettre)...  

mahine-a-lire.jpg

Voici la matrice des bandes de papier à insérer dans la Machine à lire. Elle donne la bonne taille des lettres des mots et des petites phrases à écrire. Une feuille A4 permet de former 2 bandes pour la Machine.

feuille-mahine-a-lire.jpg

Publié dans Lecture Affichage