i) FICHES DE TRAVAIL EN LECTURE : Aides-mémoire en lecture et écriture.

Publié par Paul Cortes

L'aide mémoire pour écrire

RAPPEL : L'écriture dite "cursive" tire son nom du fait qu'elle a été spécialement créée pour que la plume puisse courir sur le papier (suivre sa course sur sa ligne sans s'arrêter).
Il est donc logique, tant que faire se peut, de ne pas lever son crayon avant d'avoir fini d'écrire la totalité d'une lettre, voire d'un mot.
Pour y parvenir, il est impératif que chaque lettre soit formée selon un tracé précis et unique qui débute obligatoirement sur la ligne principale (que je qualifie de ligne 0) et qui finit généralement sur cette même ligne 0 (sauf pour les écritures cursives de b, o ,v, w,).

Toutes les lettres cursives ont été crées à partir des lettres minuscules script. Il suffit de bien les observer (on peut "plaquer" les lettres cursives sur les lettres script).
Pour former des cursives à partir des scripts, il suffit généralement d'ajouter des "attaches" de début de lettre (que je nomme "départ"), et de fin de lettres (que je nomme "queue"), et qui permettent de lier les lettres entre elles, généralement sur la ligne 0.
Pour mes élèves, j'emploie d'ailleurs le terme d'écriture "en attaché" à la place d'écriture cursive.
Les départs et les queues se voient particulièrement bien avec les voyelles. (Petit truc en passant : le a a la queue en bas, et le o a la queue en haut.).

En cursive, l'obligation de lier les lettres a sensiblement modifié la morphologie de la lettre script initiale. Parfois le départ a pris une importance primordiale, notamment lorsqu'il sert à joindre le premier interligne avant que ne se forme la lettre. C'est le cas pour les mnpsvwx.
Ce "départ" qui monte vers le 1er interligne me sert d'ailleurs à expliquer pourquoi n et m ont un pont de plus en écriture attachée.
On peut aussi faire observer que certaine "barres" de lettres en script se transforment en longues "boucles" en cursive; c'est le cas de bfghjklyz. (le départ doit monter jusqu'au 3ième interligne).
La lettre p est intéressante parce qu'en cursive, son départ est droit et sa queue est un "pont" qui figure  le rond de la lettre script. 
Tout ceci est totalement visible et mieux compréhensible en regardant la fiche située plus bas.
Petit référenciel :

- pour apprendre les rudiments de la calligraphie, (le repérage des lignes, les hauteurs des lettres, les départs des lettres, la décomposition du geste permettant le traçage des lettres....)
- mais aussi pour écrire ses premières lettres, syllabes ou petits mots, quand on a beaucoup de mal à mémoriser l'association entre un son, sa lettre scripte et sa forme cursive.
 

PRIMORDIAL : On écrit en partant de la ligne 0 (en creux, penché, ou en demi-pont) et on évite de lever le crayon avant d'avoir totalement fini de former une lettre.
Il y a 3 sortes de lettres: 
  - les petites lettres qui montent jusqu'à  +1
  - les lettres hautes qui montent jusqu'à  +3  (ou + 2 et demi pour t et d)
  - les lettres basses qui descendent jusqu'à  -2
Ces fiches peuvent être plastifiées, les élèves repassent d'abord au crayon sur les lettres à écrire (en suivant l'ordre des tracés rouge-vert-noir), avant de les reproduire sur les lignes de leur propre cahier pour écrire leur premières syllabes et leurs premiers petits mots.

ecriture-premieres-lettres.jpg

 

Récapitulatif des phonogrammes simples usuels
(Ce document, agrandi en A3, peut éventuellement servir de sous-main dans une classe de CP)

Fiches pour lecteurs hésitants

 Ces fiches d'aide sont remises aux élèves afin de leur permettre de surmonter d'éventuelles difficultés en situation de lecture ou d'écriture dans leur classe ordinaire. Il s'agit de référentiels qui leur permettent d'acquérir un peu plus d'autonomie, à la condition qu'ils soient encouragés à s'y référer.

aide-m-moire-d-codage.JPG

undefined

Discriminations  b et d, m et n


récapitulatif digrammes et trigrammes

Publié dans Lecture Fiches